Cordiam revue cardiologie

L’Edito de Nicolas Danchin

Nicolas Danchin 2 copie

Parachute et calories …

Je ne sais pas si vous lisez le BMJ, mais vous devriez ! Du moins les numéros du mois de décembre, qui réservent toujours des surprises passionnantes pour les fêtes. Cette année ne fait pas exception, et voici un petit résumé de ce qu’on peut y apprendre.

– L’utilité du parachute en avion : les auteurs ont mené une étude randomisée ouverte comparant le port d’un parachute ou d’un sac à dos vide en avion, avec comme critère principal composite la mortalité (toute cause) et les polytraumatismes juste après le contact avec le sol. L’étude a été proposée à 94 passagers, dont 23 ont accepté de participer. Étonnamment (à première vue), il n’y a eu aucune différence entre les 2 groupes (aucun accident). Les auteurs attirent toutefois l’attention sur deux différences observées entre les sujets randomisés et ceux inclus dans le registre et n’ayant pas participé : l’altitude était de 0,6 m chez les premiers, contre 9146 m chez les seconds, et la vitesse au sol respectivement de 0 Km/h vs 800 Km/h. Les auteurs concluent à l’inutilité du parachute lors d’un saut depuis un petit avion au sol, mais recommandent de ne pas extrapoler leurs résultats lors des sauts à haute altitude. Ils attirent aussi l’attention sur le risque de sélection particulière des populations dans les essais randomisés.

– La seconde étude émane du registre suédois SWEDEHEART et cherche à comprendre quand le risque de faire un infarctus est maximal. Mauvaise nouvelle, elle constate que le risque est plus élevé lors des vacances de Noël (surtout le 24 décembre au soir) et lors des congés d’été, alors que le risque n’est pas majoré à l’occasion des vacances de Pâques Il paraît bien difficile de conclure à partir de ces informations, si ce n’est, et c’est heureux, que ni le chocolat, ni le son des cloches ne paraissent impliqués dans le déclenchement des infarctus !

– Enfin, une étude internationale a évalué la charge calorique moyenne de repas types servis au restaurant dans 6 pays différents : USA, Brésil, Ghana, Inde, Chine et Finlande. Contrairement à une idée reçue, pour tous les pays, à l’exception de la Chine, la valeur énergétique des repas était comparable à celle des repas servis aux USA. Pour les restaurants classiques, l’apport calorique moyen par repas est d’environ 1300 Kcal (1000 Kcal en Chine). Étonnamment, la valeur calorique moyenne d’un repas dans un fast-food est inférieure d’environ 25 % à celle d’un repas dans un restaurant traditionnel. Au bout du compte, prendre un repas dans un restaurant traditionnel et un repas dans un fast-food couvre pratiquement les besoins caloriques quotidiens : plus de place, donc pour le moindre petit extra… Une remarque malgré tout : on s’étonne vraiment de l’absence de la France ou de l’Italie, hauts lieux de la gastronomie, dans une telle étude internationale… qui aurait l’idée de faire un séjour gastronomique en Finlande ! Deux conclusions s’imposent :
– allez en Chine si vous ne voulez pas trop manger
– c’est raté, vous auriez dû acheter des actions de McDonald‘s avant la publication de cet article !

Avec le BMJ, la barre se trouve donc placée très haut… Mais CORDIAM a relevé le défi et nous débutons dans ce numéro une rubrique « au cœur de la gastronomie », confiée à notre ami Jacques Gauthier, dont l’enthousiasme en la matière saura certainement vous convaincre de céder à quelques tentations festives !

Bonnes fêtes et bonne année à tous !

Nicolas Danchin
Rédacteur en chef

Liens d’intérêt de l’auteur : Subventions de recherche : Amgen, Astra-Zeneca, Bayer, Daiichi Sankyo, Eli-Lilly, MSD, Pfi zer, Sanofi
Honoraires pour conférences/consultance : Amgen, Astra-Zeneca, Bayer, BMS, Boehringer-Ingelheim, Lilly, MSD, Novo-Nordisk, Pfi zer, Sanofi , Servier

Chargement...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer