Cordiam revue cardiologie

002-calendar-4

L’infarctus est encore souvent considéré comme une maladie de l’homme ou de la femme âgée. Le changement de mode de vie des femmes au cours des dernières décennies a pourtant eu des conséquences considérables en termes de maladie coronaire. Ainsi, en l’espace de 20 ans, parmi les femmes hospitalisées pour infarctus ST+, la proportion des moins de 60 ans a plus que doublé. En 2015, pratiquement 30 % des femmes hospitalisées pour infarctus ST+ avaient moins de 60 ans. Un chiffre à méditer…

infarctus de la femme jeune

PL

A l’occasion de la journée de la femme : des chiffres inquiétants sur le risque cardiaque
0.00(0 votes)
Commentaire(0)
Chargement...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer