Cordiam revue cardiologie

002-calendar-4

L’infarctus est encore souvent considéré comme une maladie de l’homme ou de la femme âgée. Le changement de mode de vie des femmes au cours des dernières décennies a pourtant eu des conséquences considérables en termes de maladie coronaire. Ainsi, en l’espace de 20 ans, parmi les femmes hospitalisées pour infarctus ST+, la proportion des moins de 60 ans a plus que doublé. En 2015, pratiquement 30 % des femmes hospitalisées pour infarctus ST+ avaient moins de 60 ans. Un chiffre à méditer…

infarctus de la femme jeune

A l’occasion de la journée de la femme : des chiffres inquiétants sur le risque cardiaque
0.00(0 votes)
Commentaire(0)
Chargement...